P'tite pause !


Bien cher lecteur,

Je ne sais pas trop ce qui se passe, en ce moment.

Il y a eu l'été, chargé-chargé. Puis la rentrée, toujours aussi chargée-chargée. Le boulot s'enchaînant, du coup, je ne blogue pas.

Puis dans un élan complètement fou-délirant, début septembre, j'ai repris la danse (deux cours par semaine) et commencé le yoga (une fois par semaine, peut-être deux à partir de janvier, hihihi). Je suis contente, ravie, comblée comme tu n'as pas idée malgré un état courbaturé permanent, lecteur peut-être pas danseur de ce blog, mais ça fait trois soirs dans la semaine où j'ai du mal à boucler mon boulot avant l'heure de partir en cours et où je rentre un peu H.S. après ces activités vivifiantes et sympathiques, juste capable d'avancer encore d'un ou deux paragraphes dans la traduction que j'ai laissée en suspens au moment de filer pour aller travailler ma respiration par le ventre ou mes pirouettes. Du coup, je ne blogue pas.

Je me suis aussi rendu compte que ce chouette concept de week-end (tu sais, ma grande découverte dont je t'ai déjà parlé par là) était nettement plus efficace quand il s'accompagnait d'une extinction (quasi-)totale de l'ordinateur. Dont acte, je m'efforce de rester loin de mon écran et de faire vraiment autre chose - et le pire, c'est que ça marche. Du coup, je ne blogue pas.

D'autres choses m'occupent l'esprit, aussi, depuis quelques mois, des complications de vie privée qui ne s'arrangent pas. Je dors mal, j'ai souvent la tête ailleurs et du coup, je ne blogue pas.

Il faut dire que je ne déborde pas non plus d'idées neuves, ces derniers temps. Il y a bien quelques séries de billets que j'ai plaisir à construire (et j'essaierai au moins de terminer celle sur le sous-titrage de chansons, parce qu'elle est bien avancée), mais dans l'ensemble j'ai le sentiment de tourner en rond (ça fait cinq ans bien tapés que ce blog existe, tout de même, ce n'est pas si étonnant que ça). L'inspiration reviendra peut-être - ou pas - mais en attendant, je sèche périodiquement et ça m'agace. Du coup, je ne blogue pas.

Et puis là tout de suite, j'ai du boulot qui attend, des choses à faire du côté de L'Écran traduit, un ordinateur à faire réparer et ça m'ennuie bien, des trucs à préparer (en retard, en retard, en retard) pour des anniversaires et autres divers et variés, quelques jours de vacances ou pas loin qui se profilent en octobre (mais pas forcément propices à l'alimentation des Piles), autant dire qu'il y a peu de chances que je blogue dans les temps qui viennent.

BREF, tu l'as compris, lecteur somme toute raisonnablement intelligent de ce blog, une petite lassitude s'est installée. Comme je trouve ça triste et un poil frustrant de ne plus pouvoir publier à une fréquence à peu près régulière, je préfère annoncer une petite pause dans l'immédiat. La dernière en 2010 avait duré un gros mois, donc ce n'est pas forcément la fin des haricots pilesques, hein. Juste un arrêt le temps de réfléchir à ce que je pourrais faire différemment pour relancer un peu l'intérêt de ce blogounet. Héhé !





Share/Bookmark
top